Un réseau social pour les enfants, pourquoi ?

Les réseaux sociaux comme Facebook, Snapchat ou WhatsApp sont dangereux pour les enfants. C’est pourquoi la loi interdit que les enfants se créent un compte avant l’âge de 13 ans. Malheureusement, ces réseaux exercent une telle attraction sur les enfants et les pré-adolescents qu’il est illusoire d’en interdire l’accès.
Monster Messenger propose aux parents une alternative sécurisée aux réseaux sociaux traditionnels.
Monster Messenger permet aux enfants d’accéder aux interactions offertes par les réseaux sociaux, tout en garantissant leur sécurité via un contrôle parental et des règles de sécurité.

Les réseaux sociaux sont dangereux pour les enfants

Quel parent laisserait son enfant sans surveillance dans un lieu public ? Quel parent accepterait qu’un adulte inconnu s’adresse à son enfant sans avoir donné son approbation préalable ? Personne !
Or le problème des réseaux sociaux traditionnels (Facebook, Snapchat, WhatsApp, Line…), c’est justement que ce sont des réseaux ouverts, ce qui signifie concrètement que n’importe quel utilisateur inscrit peut entrer en contact avec n’importe qui.

“Laisser un enfant utiliser Facebook, c’est comme le laisser tout seul au parc en disant : tu peux discuter avec tout le monde, c’est cool !”

Les medias regorgent de faits divers dramatiques impliquant de jeunes adolescents, qui sont victimes de harcèlement en ligne, de chantage ou de détournement. Les enfants et la plupart des pré-adolescents ne sont pas émotionnellement armés pour résister à ces agressions virtuelles qui peuvent avoir des conséquences graves dans le monde réel.
Educateurs et psychothérapeutes s’accordent pour considèrer que les enfants sont exposés aux risques suivants sur les réseaux sociaux :

  • Harcèlement
  • Détournement
  • Chantage
  • Violence
  • Isolement
  • Addiction

“Si c’est si dangereux que ça, il suffit que j’interdise à mes enfants d’accéder aux réseaux sociaux !” Malheureusement, ce n’est pas aussi simple…

Interdire aux enfants d’accéder aux réseaux sociaux est illusoire et contre-productif !

 

Et les chiffres en la matière ont de quoi donner le tournis :
• 75% des enfants de 12 ans seraient inscrits sur au moins un réseau social interdit au moins de 13 ans
• On considère que plus de 2 millions d’enfants de moins de 13 ans en France sont inscrits sur des réseaux sociaux qui ne sont pas appropriés pour leur âge
• Chaque jour plus de 1.500 nouveaux enfants seraient touchés en France !
La très grande majorité des enfants qui s’inscrivent sur les réseaux sociaux le font sans que leurs parents soient au courant.

Comment est-ce possible ? C’est en fait très simple : pour s’inscrire à un réseau social, il suffit de mentir sur son âge… Certains réseaux, de manière hypocrite, permettent même à leurs utilisateurs de changer une fois leur date de naissance une fois les 13 ans fatidiques atteints !
Non seulement interdire n’est pas efficace, mais en plus c’est contre-productif ! Une étude menée pendant deux ans auprès de plus de 10.000 familles aux Etats-Unis a prouvé que les enfants dont les parents interdisaient l’accès aux réseaux sociaux se comportent notablement moins bien sur internet que les autres enfants, en effet, en moyenne ces enfants :
• consultent 2 fois de contenus pornographiques que les autres enfants
• postent des commentaires grossiers ou violents 2 fois plus que les autres enfants
• se font passer pour quelqu’un d’autre en ligne 3 fois plus souvent que les autres enfants
La raison en est simple et bien connue : tout ce qui est interdit est attirant pour les enfants. C’est pourquoi, comme pour bien d’autres sujets, il est beaucoup plus efficace d’éduquer, d’accompagner et de communiquer plutôt que d’interdire.

C’est pour cette raison que nous avons créé Monster Messenger, en nous appuyant sur l’expérience pédagogique de ce qui fonctionne bien avec les enfants dans les Apps. Cette expérience, nous l’avons acquise au travers de nos 160 applications éducatives iTooch, qui sont utilisées par 5 millions d’enfants dans le monde.

Monster Messenger répond aux attentes des enfants tout en garantissant leur sécurité

  • Contrôle parental

    Les parents contrôlent avec qui leurs enfants peuvent parler

  • Accompagnement au numérique

    Avec les conversations de Ms Broccoli, les parents accèdent à un programme complet de coaching sur les risques du numérique

  • Éducation

    les enfants sont accompagnés et sensibilisés aux règles de sécurités et au respect des autres

  • Modération

    Les contenus publics sont modérés par des modérateurs

  • Sécurité

    L’application est entièrement sécurisée

Un programme unique de coaching au numérique à destination des parents !

Découvrez les conversations de Ms Broccoli

Il n’existe pas de solution magique au problème de la sécurité des enfants en ligne, qui repose pour partie sur l’éducation et l’écoute et pour partie sur le choix d’applications appropriées. Monster Messenger est le messenger des kids et de leurs familles ! C’est un outil au service des parents, et remplit un manque en permettant aux parents de proposer une solution à leurs enfants plutôt que d’imposer une interdiction qui ne sera pas respectée. Monster Messenger facilite et renforce également l’action éducative des parents sans s’y substituer.

L’objectif de l’utilisation de Monster Messenger devrait être d’accompagner l’enfant dans sa découverte progressive des réseaux sociaux, de sorte que, lorsqu’il s’inscrira sur un ou plusieurs réseaux sociaux “pour les grands” (à partir de 13 ans…), il soit “armé” pour résister à la violence, au harcèlement, à l’usurpation d’identité, et à touts les autres dangers des réseaux sociaux.

Les équipes Monster Messenger sont continuellement à l’écoute des idées et des critiques des enfants, parents, éducateurs et thérapeutes pour améliorer l’ergonomie et la sécurité de l’application. Pour que la technologie soit au service de nos enfants, qu’ils puissent l’utiliser avec plaisir en toute sécurité, et qu’elle les aide à devenir des personnes adultes équilibrées.

Vous avez une idée, une critique, une suggestion ? Contactez-nous !

App Store
Google play store